Astuces pour bien isoler sa maison

Isolation maison

Astuces pour bien isoler sa maison

Isoler sa maison pour répondre aux impératifs du confort et de la réglementation

Les déperditions de chaleur dans la maison peuvent très bien être évitées pour que le confort thermique soit au niveau optimal. L’énergie indispensable pour faire fonctionner les différents appareils de climatisation ne sera ainsi pas gaspillée si certaines mesures élémentaires sont prises.

De la sorte, on se conforme à la réglementation thermique tout en améliorant la qualité de vie dans le logis. Les textes stipulent, en effet, qu’une valeur limite ne doit pas être dépassée dans la consommation d’énergie du bâtiment, en l’occurrence pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et le refroidissement, entre autres.

La réglementation met en avant trois critères qui conditionnent la conformité d’une habitation :

  • L’économie d’énergie
  • Le confort d’été
  • Les performances minimales des composants

Dans un souci de durabilité, les énergies renouvelables et les équipements peu voraces en énergie sont encouragés. Les bâtiments neufs et les maisons restaurées sont tenus de respecter les prescriptions sur le volet thermique pour faire accepter la conformité de l’habitation.

Isoler sa maison pour réduire la facture chauffage

Bien isoler sa maison est devenu une priorité quand on sait que les anciens bâtiments – notamment ceux construits bien avant les années 1990 – ne répondent plus aux exigences de la réglementation thermique des années 2010. L’effort doit porter sur les éléments qui expliquent les déperditions de chaleur. Des études ont été menées qui montrent que la chaleur s’échappe de la maison  par :

  • les combles pour 30%,
  • les murs pour 25%,
  • les vitres et les fenêtres pour 15% environ,
  • les sols pour 10% environ.

Apporter les modifications au  niveau de ces éléments contribue grandement à réduire la facture chauffage car du fait de la chaleur retenue, les installations de chauffage n’ont plus à consommer le volume d’énergie qu’elles consommeraient avant les modifications.

En tout cas, la plus grande priorité, en ce qui concerne les travaux d’isolation, est de commencer par le toit et les combles. L’air chauffé par les différents appareils de chauffage s’élève car il est plus léger. Le résultat, c’est qu’il s’accumule sous le toit et sous les combles par où elle s’échappe alors.

Repérer les failles pour optimiser l’isolation

Quand il s’agit de restaurer une maison ou de réhabiliter une vielle bâtisse, il est de mise de bien cerner les différents problèmes d’isolation avant de commencer les travaux. Une vision globale devrait renseigner sur les existants en matière d’isolation. On a idée des matériaux qui composent la paroi car chaque matériau présente des caractéristiques thermiques différentes.

La première chose qui vient à l’esprit de celui qui entame des travaux de rénovation est de changer la chaudière ou opter pour de nouveaux modèles d’installations thermiques toujours plus performants que ceux mis en vente jusqu’alors. Pourtant, pour réduire les dépenses en consommation énergétique, la vraie solution est d’abord d’optimiser l’isolation car ce sont les petites fuites çà et là qui, en s’accumulant, grèvent le budget du chauffage.

Calfeutrer les ouvertures telles que fenêtres ou portes avec des joints peut généralement apporter une solution à moindre coût que de les changer complètement ; mais on peut aussi opter pour le survitrage pour bien séparer l’atmosphère extérieure et la chaleur intérieure. On peut préférer le doublage de vitre ou le doublage plastique pour ne pas laisser la chance au froid de pénétrer dans la maison.

Dans le cas de recyclage ou de nouvelles constructions, le mieux est de bien choisir les matériaux car isoler la maison signifie aussi isolation phonique. L’isolation acoustique est particulièrement recherchée dans un environnement urbain où l’ambiance extérieure est toujours trop bruyante.

Les procédés les plus utilisés

Divers procédés existent pour réaliser une bonne isolation de la maison. Isoler la toiture par l’extérieur est classique. La technique souvent utilisée est le Sarking. Elle est surtout adaptée aux charpentes inclinées. Le Sarking se prête à la pose aussi bien de tuiles, de bardeaux et  d’ardoises que de feuilles métalliques. Il faut tout de même prendre en considération le poids imposé par l’isolant sur la charpente.

On peut tout aussi bien opter pour le panneau autoportant appelé caisson chevronné. La mousse de polyuréthane, le polystyrène expansé ou extrudé ou la laine de roche sont les matériaux qui isolent le caisson chevronné.

Le système Intégra Réno mérite lui aussi qu’on s’y intéresse. Il consiste surtout à poser une isolation thermique par l’extérieur qui préserve les volumes habitables des combles. Par un procédé de contre-chevronnage, on peut poser jusqu’à 3 couches d’isolant.

Écrire un commentaire*

Sign In

Sign Up