Qu’est-ce que l’efficacité énergétique du bâtiment et comment l’améliorer ?

Qu’est-ce que l’efficacité énergétique du bâtiment et comment l’améliorer ?

L’efficacité énergétique du bâtiment consiste à réduire les consommations d’énergie et à limiter les consommations des ressources en milieu professionnel.

Cela permet également de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

L’objectif de cette démarche est double : réduire au maximum la consommation d’énergie, tout en limitant l’impact des consommations sur l’environnement.

Qu’est-ce que l’efficacité énergétique du bâtiment ?

L’efficacité énergétique d’un bâtiment dépend en premier lieu de son mode de construction : il doit être conçu, dès la phase de conception, pour limiter au maximum les déperditions énergétiques.

La réglementation thermique française RT2012 (Réglementation Thermique 2012) a fixé des exigences de résultats pour les performances énergétiques, environnementales et économiques du bâtiment neuf, qui s’appuient sur le label BBC-Effinergie.

L’efficacité énergétique peut être améliorée grâce à la conception bioclimatique, l’isolation thermique et phonique ainsi que par l’utilisation d’équipements performants, tels que la ventilation mécanique contrôlée (VMC), les systèmes de chauffage et d’éclairage.

L’efficacité énergétique des bâtiments en France

La France a fait le choix de l’amélioration de l’efficacité énergétique du bâtiment dès les années 1990 pour lutter contre le réchauffement climatique et la raréfaction des énergies fossiles.
La première réglementation thermique française a été mise en place en 1974, avec l’arrêté du 10 avril 1974 qui imposait une consommation maximale de chauffage de 15 kWh/m2/an.
En 1975, le décret du 29 octobre 1975 introduit l’obligation de réduire les consommations d’énergie dans les bâtiments neufs.
La réglementation thermique française a ensuite fait l’objet de deux révisions :

  • la première, en 1982, qui fixe la consommation maximale à 50 kWh/m2/an ;
  • la deuxième en 2000, qui introduit l’objectif de consommation maximale pour tous les bâtiments neufs.

Depuis la mise en place du protocole de Kyoto, le gouvernement français a pris conscience de l’importance d’améliorer les performances énergétiques des bâtiments et a mis en place plusieurs mesures dans ce sens :

  • la loi de programmation et d’orientation de la politique énergétique (loi POPE) du 13 juillet 2005 fixe un objectif national de réduction des consommations énergétiques à l’horizon 2020 ;
  • la loi Grenelle 1 du 12 juillet 2010 impose une réduction de des émissions de gaz à effet de serre pour la France d’ici 2020. Pour cela, l’ensemble des bâtiments existants devront être rénovés ;
  • la loi Grenelle 2 du 12 juillet 2010 impose une réduction des consommations énergétiques à un seuil maximal de 38 % en 2020 par rapport aux consommations de 2010 (et à un seuil minimal de 20 % pour les énergies renouvelables) ;
  • la loi Grenelle 3 du 12 juillet 2010 prévoit que les bâtiments neufs devront produire autant, voire plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

Les réglementations thermiques en Europe dépend quant à elle de ma directive 2002/91/CE du Parlement européen et du Conseil du 16 décembre 2002 a mis en place le cadre législatif de la performance énergétique des bâtiments.

Comment améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment professionnel ?

L’efficacité énergétique est une notion importante pour le secteur de l’industrie. Il est nécessaire d’améliorer les rendements énergétiques des équipements utilisés afin d’améliorer la performance énergétique des bâtiments.

Les réglementations thermiques en vigueur dans l’Union européenne sont :

  • La directive 2002/91/CE du Parlement européen et du Conseil du 16 décembre 2002, appelée « directive efficacité énergétique »
  • La directive 2006/32/CE de la Commission, appelée « Directive sur la performance énergétique des bâtiments »
  • La directive 2010/31/UE de la Commission, dite « directive rénovation »
  • La Directive 2010/30/UE de la Commission, dite « directive efficacité énergétique pour les bâtiments ».

Pour réduire l’efficacité énergétique d’un bâtiment professionnel, plusieurs solutions techniques existent. Les principales sont :

  • L’utilisation de l’éclairage naturel
  • L’utilisation des énergies renouvelables
  • L’amélioration de l’isolation thermique
  • Les systèmes de ventilation performants

Pour améliorer la performance énergétique d’un bâtiment, il est également nécessaire de mettre en place des systèmes permettant d’optimiser la consommation énergétique, tels que le contrôle et l’affichage. Certaines sociétés sont d’ailleurs spécialisées dans cette optimisation de l’énergie. Exemple : Enless Wireless.

Les principaux avantages de ces systèmes sont :

  • La diminution des coûts d’exploitation grâce à une réduction de la consommation énergétique
  • L’amélioration de la productivité grâce à une réduction du taux de panne des équipements
  • La réduction des coûts énergétiques liés notamment au chauffage et à la climatisation.

Écrire un commentaire*